L’étude de Shinto Muso Ryu commence par le maniement du bâton (Jo).
Seul dans un premier temps en apprenant les formes de base (kihon tandoku).
Puis face au sabre d’un partenaire (kihon sotaï).

jole Jo mesure 1,28m et environ 2,6cm de diamètre

La pratique du boken sera introduite en découvrant quelques notions de « coupe » : Shomen, Kesa, Yokomen, Yoko guruma… puis dans les kihon sotaï qui se pratiquent des deux cotés Shidachi (Jo) et Uchidachi (Boken).
Une première approche des notions de distance, d’harmonie, et de timing entre partenaire.

Le boken et sa saya en plastique.
La tsuba est la garde du sabre (en cuir ou plastique). La lame mesure environ 70cm. La poignée mesure 26cm

Le kodachi ou petit sabre sera introduit dans l’étude des kata et au fur et à mesure des différentes séries de kata. Il sera aussi utilisé dans l’étude de Shinto Ryu Kenjutsu (école de sabre)

le kodachi

Après l’assimilation des premières séries de kata de Jodo, l’école propose une approche du Tanjo ou petit Jo par l’étude de Uchida Ryu Tanjojutsu

Le Tanjo (de 80 à 90cm)

Par la suite, pour les pratiquants avancés, il sera proposé l’étude des armes parallèles:

  • Le kusarigama à travers l’étude d’Isshin Ryu Kusarigamajutsu (l’art de la faucille)

Le Kusarigama
(Une faucille et un poids au bout d’une chaine d’environ 4m)

  • Le Jutte via Ikkaku Ryu Juttejutsu  (l’art de la dague)

le Jutte (« dix main »)
une sorte de dague munie d’un crochet pour saisir et bloquer le sabre